Comment bénéficier de la pension de réversion ?

3 janvier 2023

Quel que soit votre statut social, vous pouvez bénéficier d’une pension vexée par la caisse de retraite au conjoint survivant. Quand vous êtes conjoint d’un assuré décédé, vous bénéficiez d’une réversion de retraite même si vous avez divorcé. Une partie de la somme vous sera attribuée, si vous suivez les règles pour bénéficier de la réversion. Que faut-il savoir sur la pension de réversion ?

Qui peut bénéficier d’une pension de réversion ?

En cas de décès de votre conjoint, vous pouvez bénéficier d’une partie de ses retraites. Il est prouvé que généralement ce sont les femmes qui bénéficient plus de la réversion de retraite parce qu’elles sont souvent plus jeunes que leurs maris. 

A lire également : Quelques conseils pour veiller sur la santé des séniors

Avant de bénéficier de la pension de retraite, vous devez être marié avec l’assuré décédé. La règle ne s’applique pas pour ceux qui sont en concubinage avec l’assuré décédé. Même s’ils ont des enfants ensemble, ils ne peuvent pas bénéficier de la pension de retraite. 

En vous rendant sur https://uneretraite.fr/, vous aurez plus d’explications sur la réversion de retraite. La durée du mariage n’a aucun impact sur la réversion de retraite. Qu’elle soit de 10 ans ou de 20 ans, vous avez le droit de prendre la pension de retraite. 

A lire en complément : Quelques conseils pour veiller sur la santé des séniors

Dans le cas où votre conjoint était déjà marié avec une femme avant vous. Celle-ci peut prétendre à une partie de sa pension de réversion. Le partage de la pension se fait au prorata de la durée de chaque mariage. 

Si votre mariage à une durée de 10 ans et celui de l’ex-conjointe de 20 ans, alors, elle aura le double de votre somme. Mais les règles de partage ne sont pas les mêmes dans tous les régimes.

Quelques conditions pour prétendre à la pension de réversion

L’âge minimum pour que vous bénéficiiez de la pension de réversion après le décès de votre conjoint est de 55 ans. Vous devez montrer un papier qui justifie que vous êtes marié ou étiez marié. La pension est vexée quand votre ressource personnelle ne dépasse pas un certain montant. 

Si vos ressources dépassent le seuil exigé, le droit à la pension de réversion n’est pas ouvert. En dehors de ces conditions, il y en a d’autres qui ont rapport avec votre passé avec l’assuré décédé. Vous devez avoir un enfant tout au moins avec l’assuré décédé durant la validité du contrat de mariage. 

Votre mariage doit avoir une ancienneté d’au moins 4 ans. Dans le cas où vous vous remariez ou vous êtes en concubinage, vous perdez tous les droits de prétendre à la pension de réversion. 

Le contraire est possible, dès que vous mettez fin à votre nouvelle relation. En cas de difficulté, on peut vous accorder une aide financière si vous êtes la veuve titulaire

Copyright 2024. Tous Droits Réservés