Qu’est-ce que la plagiocéphalie ?

16 janvier 2023

Souvent diagnostiquée dans le secteur pédiatrique, la plagiocéphalie est de plus en plus courante. Touchant généralement les nourrissons, il s’avère judicieux d’avoir une idée claire sur la plagiocéphalie. Que faut-il réellement entendre par plagiocéphalie ?

La plagiocéphalie : de quoi s’agit-il ?

Issu du grec « plagios » désignant oblique et de « kephalê » signifiant tête, la plagiocéphalie constitue une pathologie bénigne capable de déformer le crâne des nourrissons. Cliquez sur https://www.bebeteteplate.fr/la-plagiocephalie/ pour en savoir plus sur cette asymétrie crânienne.  Connue sous le nom de syndrome de la tête plate, la plagiocéphalie représente en fait une déformation crânienne chez les nouveau-nés de 3 mois à moins de 2 ans maximum.  

Mis à part la plagiocéphalie, il faut savoir qu’il existe d’autres types de déformations crâniennes atteignant les nouveau-nés. Ce sont notamment la brachycéphalie, la trigonocéphalie, la scaphocéphalie. 

Quels sont les causes et symptômes de la plagiocéphalie ?

Il faut savoir que le syndrome de la tête plate est souvent engendré par divers facteurs. Il s’agit entre autres de la posture du fœtus dans l’utérus avant sa naissance, la prématurité, les mauvaises habitudes positionnelles relatif au couchage, la présence de torticolis congénital réduisant la rotation du cou des nourrissons, le nombre de bébés dans le ventre et l’alimentation au biberon.

Parlant des symptômes, il faut savoir que la plagiocéphalie se reconnaît à travers une kyrielle de signes cliniques.  Ainsi, déformant la tête des nouveau-nés en forme de parallélogramme, la plagiocéphalie se manifeste également par l’aplatissement de la zone arrière du crâne.

Quelles sont les conséquences de la plagiocéphalie ?

En matière de conséquences, il faut savoir que le syndrome de la tête plate peut transformer négativement le physique d’un nouveau-né. Entre l’aplatissement postérieur et latéral du crâne, les enfants atteints d’une plagiocéphalie peuvent présenter une tête anormale. 

Outre la forme asymétrique des yeux, une plagiocéphalie non traitée peut décaler les oreilles d’un bébé. L’autre conséquence de ce syndrome de la tête plate, c’est qu’un enfant peut avoir non seulement une bosse frontale, mais également présenter un visage asymétrique.  

Comment prévenir ou traiter la plagiocéphalie ? 

Pour prévenir la plagiocéphalie, il est recommandé aux parents de varier la position de couchage de leur nouveau-né. Mieux, en matière de prévention contre la plagiocéphalie, les parents doivent s’assurer de ne pas laisser trop longtemps, la tête de leur bout 'choux contre des supports durs. 

L’autre moyen pour prévenir l’aplatissement du crâne d’un bébé, c’est d’attirer son attention avec des jouets. Tout en évitant les accessoires immobilisant votre nourrisson sur le même côté pendant des heures, il est aussi conseillé de renforcer ses muscles en le couchant sur le ventre. 

Si malgré ces précautions, certains parents remarquent que le crâne arrière de leur nouveau-né s’aplatit, ils doivent recourir à une consultation médicale. À ce sujet, l’avis ainsi que le suivi médical d’un pédiatre ou d’un médecin en néonatologie s’avèrent la meilleure solution.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés